Pompes élastomériques (« infuser », « biberons ») à bas débit pour la perfusion d’opiacés et autres médications SC à domicile

 

Nous prévoyons une importante demande de soins de fin de vie à domicile lorsque les hôpitaux seront débordés par les patients atteints de Covid-19 critique. Les patients âgés souffrant de conditions avancées et terminales ainsi que les patients atteint de Covid 19 foudroyant à domicile, non candidats à une hospitalisation, seront nombreux à appeler les médecins dans les GMF et les CLSC. 

Les pompes PCA habituelles sont en nombre limité, complexes à programmer et coûteuses. 

Les pompes élastomériques seront donc très utiles en cas de débordement des fins de vie à domicile, de manque de pompes PCA’, de manque d’infirmières à domicile pour préparer les seringues, de manque de support des proches pour donner les injections et de manque de temps des pharmacies pour préparer d’avance des seringues rechargées. 

Ces pompes seront utiles pour la fin de vie de maladies terminales ou de Covid19 chez des gens âgés non hospitalisés. 

Ces pompes ne requièrent pas d’ajustement. Elles ne requièrent pas de programmation par les infirmières, ni de tubulures supplémentaires: moins de temps infirmier requis: leur débit est prédéterminé. Certains pharmacies pourront même en préparer d’avance pour aller plus vite, exemple, hydromorphone 2 mg/ heure. Il faut tout faire pour ne pas laisser souffrir à domicile un patient en fin de vie. 

Il suffit de connecter ces pompes à un cathéter jelco posé en SC sur l’abdomen supérieur (ligne infra-mammaire), site recommandé pour garder l’infirmière le plus loin possible de la bouche et du nez du patient.

Il est recommandé que l’infirmière préparer son matériel dans une autre pièce que la chambre du patient pour passer le moins de temps possible à son chevet, surtout si elle ne dispose pas de matériel de protection.

Jetables, ces «  biberons » peuvent contenir jusqu’à 275 ml de solution, une quantité qui peut suffire pour 3 à 5 jours de traitement. 

Ces dispositifs sont connus depuis des années : on s’en sert déjà  à domicile pour les administrations IV, avec des débités élevés. Celles utiles en soins palliatifs devront être les pompes à bas débit: 1,5 ml/heure.  

Il suffit de prescrire au pharmacien la dose/ heure et celui-ci déterminera la concentration pour permettre la plus longue durée possible.

On peut avoir deux « biberons » pour le même patient pour deux médications différentes. 

Les pharmaciens préparateurs de solutions stériles sont disponibles partout dans la province : trouvez celui le plus proche de votre CLSC et prenez contact avec lui pour qu’il commande  le  plus de biberons possible et sache lorsque les débordements arriveront ce que vous attendez de lui. 

Il en revient moins cher pour les CLSC d’acheter ces petites  pompes jetables que de louer les pompes PCA. Mais ces dernières ont l’avantage des entre-doses. Il est donc suggéré de laisser à domicile la médication pour des possibles entreposes.


Nous remercions M Bao Trinh de la Pharmacie Calea, pharmacie spécialisée en préparation de solutions stériles injectables

Dr Geneviève Dechêne, SIAD à domicile Verdun et directrice scientifique de Palli-Science

 

  1. Voici des vidéos Baxter français  (Fait pour le programme Antibiothérapie) et Brochure instructions relatives à l’autosoins Intermate

 

  1. Voici un vidéo du CISSS Mauricie Centre du QC fait pour le programme antibio

 

  1. Voici des vidéos Baxter anglais  (Fait pour le programme Antibiothérapie) et et Brochure instructions relatives à l’autosoins Intermate